Recherche

Vous êtes ici : Accueil > Rapports d'information

Rapports d'information

Informations du document NexSIS 18-112 : un projet de mutualisation des systèmes d'information des SDIS, dont l'intérêt sur le plan économique et opérationnel doit être garanti

NexSIS 18-112 : un projet de mutualisation des systèmes d'information des SDIS,  dont l'intérêt sur le plan économique  et opérationnel doit être garanti

Ajouter au panier Consulter et imprimer gratuitement ce document sur le site du Sénat

NexSIS 18-112 : un projet de mutualisation des systèmes d'information des SDIS, dont l'intérêt sur le plan économique et opérationnel doit être garanti

Rapport d'information N° 658 (2020-2021) de M. Jean Pierre VOGEL, fait au nom de la commission des finances, déposé au Sénat le 2 juin 2021

Prix : 3.50 €

Auteur(s) : Jean Pierre VOGEL

Résumé : Lancé fin 2016, « NexSIS 18-112 » est un projet de mutualisation des systèmes de gestion des alertes (SGA) et de gestion opérationnelle (SGO) utilisés dans les services d'incendie et de secours (SIS).
Ce projet doit mettre fin à l'absence d'interopérabilité de ces systèmes d'information, qui ne sont interconnectés ni entre les SIS eux mêmes, ni avec ceux de la police nationale, de gendarmerie nationale ou encore ceux des préfectures et du ministère de l'intérieur. Ces technologies sont en outre marginalement interopérables avec celles des SAMU.
Cofinancé par l'État et les SIS, le programme NexSIS est estimé à 237 millions d'euros sur 10 ans, ce qui marque une économie importante alors que les SIS ont dépensé près de 600 millions d'euros sur la même durée dans leur SGA SGO.
Responsable de la mise en oeuvre du programme, l'Agence du numérique de la sécurité civile, créée fin 2018, s'efforce de garantir sa co-construction entre l'État et les élus locaux, et entre les développeurs et les utilisateurs. Une fois sa conception réalisée, ce nouvel outil sera déployé progressivement, et l'ensemble des SIS devrait ainsi être équipé de NexSIS 18 112 d'ici fin 2026, dont près de la moitié d'ici fin 2023.
Si ce projet semble engagé sur la bonne voie, le sénateur Jean Pierre Vogel, rapporteur spécial du programme « Sécurité civile » de la mission « Sécurités », souhaite que son intérêt économique et opérationnel soit garanti, et formule à cet égard neuf recommandations, alors que ce projet arrive à mi-parcours.