Recherche

Vous êtes ici : Accueil > Rapports d'information

Rapports d'information

Informations du document Sécurisation de l'emploi : sécuriser aussi l'emploi des femmes

Sécurisation de l'emploi : sécuriser aussi l'emploi des femmes

Ajouter au panier Consulter et imprimer gratuitement ce document sur le site du Sénat

Sécurisation de l'emploi : sécuriser aussi l'emploi des femmes

Rapport d'information N° 490 (2012-2013) de Mme Catherine GÉNISSON, fait au nom de la délégation aux droits des femmes, déposé au Sénat le 10 avril 2013

Prix : 3.50 €

Auteur(s) : Catherine GÉNISSON

Résumé : La délégation aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes a été saisie par la commission des Affaires sociales sur les disposition du projet de loi n° 489 (2012-2013) relatif à la sécurisation de l'emploi.
Dans un délai très court - quinze jours - la rapporteure a entendu, lors d'auditions ouvertes aux membres de la délégation, des sociologues, des chercheurs, des juristes et l'ensemble des organisations syndicales, signataires et non signataires, de l'Accord national interprofessionnel du 11 janvier 2013 (ANI).
Ces auditions ont été menées avec le double objectif de recueillir l'avis des intéressés sur l'ensemble du projet de loi, mais surtout d'analyser l'impact des modifications introduites par les dispositions du projet de loi sur l'emploi des femmes
Au fil d'un examen plus approfondi et des auditions, il s'est avéré que l'ensemble des dispositions du projet de loi avaient, directement ou indirectement, un impact sur les conditions d'emploi et d'organisation du temps de travail des femmes.
Après cet examen attentif, la délégation considère que :
- le respect des textes relatifs à l'égalité professionnelle et le renforcement du dialogue social sont deux conditions nécessaires à la bonne application de la loi ;
- les femmes ne doivent pas servir de « monnaie d'échange » à la flexi-sécurité dans l'entreprise : l'ensemble du projet de loi a été examiné à la lumière de ce principe.
Les recommandations formulées par la délégation sont le reflet de ces deux exigences.