Recherche

Vous êtes ici : Accueil > Rapports d'information

Rapports d'information

Informations du document La lutte contre le virus Schmallenberg

La lutte contre le virus Schmallenberg

Ajouter au panier Consulter et imprimer gratuitement ce document sur le site du Sénat

La lutte contre le virus Schmallenberg

Rapport d'information N° 198 (2012-2013) de Mme Bernadette BOURZAI, fait au nom de la commission des affaires européennes, déposé au Sénat le 6 décembre 2012

Prix : 3.50 €

Auteur(s) : Bernadette BOURZAI

Résumé : Le virus de Schmallenberg, est une maladie animale des ruminants, principalement les bovins et des moutons. L'apparition de ce nouveau virus, identifié en novembre 2011, a inquiété autant les éleveurs que les scientifiques. La contagion partie d'Allemagne s'est rapidement étendue. Douze pays sont concernés aujourd'hui, dont la France, premier pays touché. Mais la gestion de la maladie a été bonne et sa progression été vite stoppée. La maladie, soupçonnée d'être une maladie émergente avec tous les risques que cela comporte, a été reclassée en maladie animale endémique de moindre importance. L'impact direct sur les élevages est faible, même si l'impact indirect sur les échanges d'animaux n'est pas négligeable.
Pourtant, cette approche économique n'est pas suffisante. Le virus de Schmallenberg ne doit pas être appréhendé en termes de coût mais en termes de risques. Car l'apparition d'une nouvelle maladie dans une zone quasi superposable à celle de la fièvre catarrhale ovine - en fait, autour des principaux ports d'Europe du Nord- suscite quelques interrogations. D'autres maladies feront leur apparition en Europe et cette coïncidence ne peut être traitée avec indifférence.
La commission des affaires européennes du Sénat interpelle la Commission européenne sous la forme d'un avis politique lui demandant de saisir l'Autorité européenne de sécurité des aliments afin qu'elle conduise une analyse des risques dans cette partie d'Europe.