Recherche

Vous êtes ici : Accueil > Rapports d'information

Rapports d'information

Informations du document Le tourisme, un atout formidable pour la France

Le tourisme, un atout formidable pour la France

Ajouter au panier Consulter et imprimer gratuitement ce document sur le site du Sénat

Le tourisme, un atout formidable pour la France

Rapport d'information N° 684 (2010-2011) de MM. André FERRAND et Michel BÉCOT, fait au nom de la commission de l'économie, du développement durable et de l'aménagement du territoire et de la commission des finances, déposé au Sénat le 29 juin 2011

Prix : 6.50 €

Auteur(s) : André FERRAND, Michel BÉCOT

Résumé : Le premier rang mondial de la France comme destination touristique ne doit pas être considéré comme allant de soi. Dans un contexte de grand dynamisme des flux touristiques internationaux, lié à la mondialisation, les positions acquises peuvent se retrouver rapidement remises en cause. Ainsi, la France n'occupe plus que la troisième place en termes de recettes, derrière les États-Unis et l'Espagne. Or, l'importance des activités touristiques pour l'économie française ne saurait être sous-estimée : celles-ci constituent un relais de croissance majeur et une source d'emplois essentielle. Ces considérations justifient un effort vigoureux et soutenu pour maintenir la compétitivité de notre pays en matière de tourisme.
Le présent rapport est le fruit d'un contrôle budgétaire portant sur l'action de l'agence de développement touristique Atout France et la promotion de la « destination France » à l'étranger engagé par la commission des finances, auquel s'est associée la commission de l'économie, du développement durable et de l'aménagement du territoire.
Partant d'un rappel de l'importance du tourisme pour l'économie nationale, le rapport examine les missions, les moyens et l'action de l'agence Atout France depuis sa création par la loi n° 2009-888 du 22 juillet 2009 de développement et de modernisation des services touristiques. Il procède également à une analyse qualitative des faiblesses et des axes d'amélioration de la « destination France », avant de formuler des recommandations pour mettre en oeuvre une politique du tourisme ambitieuse.
Selon les deux rapporteurs, André Ferrand (UMP - Français établis hors de France) et Michel Bécot (UMP - Deux Sèvres), une « grande politique du tourisme » doit reposer sur une meilleure mobilisation des ressources financières existantes pour la promotion internationale, ainsi que sur une stratégie d'action commune à l'ensemble des acteurs publics et privés du tourisme. Elle nécessite également une volonté de la part des décideurs politiques et administratifs, jusqu'au plus haut niveau de l'État.