Recherche

Vous êtes ici : Accueil > Rapports d'information

Rapports d'information

Informations du document Les alliances : une nouvelle dynamique pour la recherche

Les alliances : une nouvelle dynamique pour la recherche

Ajouter au panier Consulter et imprimer gratuitement ce document sur le site du Sénat

Les alliances : une nouvelle dynamique pour la recherche

Rapport N° 453 (2010-2011) de M. Claude BIRRAUX, député, fait au nom de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques, déposé au Sénat le 21 avril 2011

Prix : 3.50 €

Résumé : Les alliances thématiques de recherche ont été créées entre mars 2009 et juin 2010, afin de favoriser la mise en oeuvre de la stratégie nationale de recherche et d'innovation définie en mars 2009. Ces alliances sont actuellement au nombre de cinq : AVIESAN pour la santé, ANCRE pour l'énergie, ALLISTENE pour le numérique, AllEnvi pour l'environnement et ATHENA pour les sciences humaines.
L'audition publique ouverte à la presse, organisée par M. Claude Birraux, Président de l'OPECST, avait pour objet d'établir un premier bilan de leur action et de déterminer des pistes pour l'avenir. L'organisation de cette audition est la marque de l'intérêt constant de l'OPECST pour la recherche et sa valorisation, intérêt qui s'était notamment déjà manifesté au travers de l'audition publique de 2008 relative à la valorisation de la recherche, ainsi qu'à l'occasion du rapport de 2009 sur la stratégie nationale de recherche en matière d'énergie.
L'audition publique du 23 novembre 2010 consacrée aux alliances de recherche a permis de faire une présentation détaillée de chaque alliance, ainsi que des principaux organismes de financement de la recherche (ANR, ADEME, OSEO). Le représentant du ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche a précisé de quelle manière leur action s'inscrivait dans la Stratégie nationale de recherche et d'innovation. L'audition a mis en lumière l'enthousiasme indéniable des membres des alliances et l'important travail de coordination et de programmation qui a d'ores et déjà été réalisé depuis leur création.
Dans ses conclusions, M. Claude Birraux, Président de l'OPECST, a souligné la nécessité d'une prise en compte de la programmation des alliances par les différents circuits de financement de la recherche, notamment par le Commissariat général à l'investissement, dans le cadre des investissements d'avenir. L'enjeu apparaît d'autant plus crucial que les alliances de recherche pourraient servir de tremplin à la mise en oeuvre de la stratégie Europe 2020 qui a pris le relais de la stratégie de Lisbonne, en devenant l'instrument de projets communs de recherche, construits sur le modèle « Eurêka » des coopérations inter-étatiques.