Recherche

Vous êtes ici : Accueil > Rapports d'information

Rapports d'information

Informations du document La Guyane : une approche globale de la sécurité

La Guyane : une approche globale de la sécurité

Ajouter au panier Consulter et imprimer gratuitement ce document sur le site du Sénat

La Guyane : une approche globale de la sécurité

Rapport d'information N° 271 (2010-2011) de M. Josselin de ROHAN, Mme Bernadette DUPONT, MM. Jacques BERTHOU et Jean-Étienne ANTOINETTE, fait au nom de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées, déposé au Sénat le 1er février 2011

Prix : 3.50 €

Auteur(s) : Josselin de ROHAN, Bernadette DUPONT, Jacques BERTHOU, Jean-Étienne ANTOINETTE

Résumé : La Guyane présente un intérêt stratégique majeur pour la France et l'Europe avec l'implantation sur son sol du Centre spatial guyanais (CSG) à Kourou.
La Guyane, seule frontière terrestre européenne avec l'Amérique latine, s'inscrit dans un ensemble géographique, le plateau des Guyanes, mais aussi dans un ensemble politique avec, en particulier, des relations dans tous les domaines du territoire avec les principaux voisins : le Brésil, le Suriname et le Guyana.
Le territoire du département est recouvert à 96 pour cent par la forêt amazonienne qui constitue un patrimoine écologique exceptionnel de par sa biodiversité. La problématique de son développement endogène est étroitement liée aux enjeux environnementaux de préservation de la forêt primaire qui limitent la mise en exploitation des très importantes ressources minières que recèle son sous-sol, en particulier -mais non exclusivement- l'or. Cette ressource importante est à l'heure actuelle pillée par l'orpaillage clandestin. Les conséquences économiques, sanitaires, environnementales, sociales et en matière de délinquance de cette exploitation illégale des ressources guyanaises sont considérables. Il en va de même pour les ressources halieutiques et la pêche clandestine.
Face à ces différents enjeux, l'une des conclusions essentielles de la mission de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées est que l'action policière et militaire, dont l'efficacité est indéniable, ne pourra, à elle seule, traiter les problèmes. Seule une approche globale et interministérielle, avec une forte dimension internationale d'instruments communs négociés pour la lutte contre la délinquance sous toutes ses formes, et des projets de co-développement permettront de trouver une solution pérenne aux questions de sécurité et de développement que connaît la Guyane.