Recherche

Vous êtes ici : Accueil > Rapports d'information

Rapports d'information

Informations du document Le compteur électrique évolué : pour quoi faire ?

Le compteur électrique évolué : pour quoi faire ?

Ajouter au panier Consulter et imprimer gratuitement ce document sur le site du Sénat

Le compteur électrique évolué : pour quoi faire ?

Rapport d'information N° 185 (2010-2011) de M. Ladislas PONIATOWSKI, fait au nom de la commission de l'économie, du développement durable et de l'aménagement du territoire, déposé au Sénat le 15 décembre 2010

Prix : 3.50 €

Auteur(s) : Ladislas PONIATOWSKI

Résumé : Sous des dehors techniques, le sujet du compteur électrique évolué est loin d'être consensuel. En effet, avant même que les résultats de l'expérimentation en cours du compteur Linky soient connus, certains organismes ou associations ont fait part de réserves, voire de franches critiques, dont la presse s'est largement faite l'écho, sur un ton de polémique.
Afin de remettre à plat les tenants et les aboutissants du compteur électrique évolué, le groupe d'études de l'énergie du Sénat, rattaché à la commission de l'économie, du développement durable et de l'aménagement du territoire, a organisé une table ronde le 1er décembre 2010, dont le compte rendu figure en annexe du présent rapport d'information.
Cette table ronde a permis de faire un premier bilan de l'expérimentation Linky, et d'identifier les points faibles et les points forts du compteur électrique évolué. Ce dernier, lorsqu'il aura été généralisé aux 35 millions de foyers français, permettra d'introduire de l'intelligence dans les réseaux, afin de mieux maîtriser la demande d'électricité, absorber les pointes de consommation et intégrer les nouvelles formes d'énergies renouvelables intermittentes et décentralisées.
Document d'étape, le présent rapport d'information prépare le bilan complet et détaillé de l'expérimentation Linky, qui ne pourra pas se réduire à la seule évaluation confiée à la Commission de régulation de l'énergie avant l'éventuelle décision de généralisation prise par le Gouvernement, mais devra associer le Parlement.