Recherche

Vous êtes ici : Accueil > Rapports d'information

Rapports d'information

Informations du document Russie : puissance ou interdépendance énergétique ?

Russie : puissance ou interdépendance énergétique ?

Ajouter au panier Consulter et imprimer gratuitement ce document sur le site du Sénat

Russie : puissance ou interdépendance énergétique ?

Rapport d'information N° 182 (2009-2010) de MM. Gérard CÉSAR, Gérard CORNU, Mme Élisabeth LAMURE, MM. Gérard LE CAM, Jean-Claude MERCERON, Georges PATIENT et Paul RAOULT, fait au nom de la commission de l'économie, du développement durable et de l'aménagement du territoire, déposé au Sénat le 17 décembre 2009

Prix : 3.50 €

Auteur(s) : Gérard CÉSAR, Gérard CORNU, Élisabeth LAMURE, Gérard LE CAM, Jean-Claude MERCERON, Georges PATIENT, Paul RAOULT

Résumé : Le secteur de l'énergie est l'un des principaux piliers de la puissance russe. Depuis l'époque soviétique, et même auparavant, des ressources énergétiques abondantes et bon marché ont favorisé le décollage économique du pays et constitué l'essentiel de ses recettes d'exportation. En ce début de XXIe siècle, la Russie affirme sa capacité d'exportation de gaz et sa maîtrise des technologies nucléaires, dans un monde assoiffé d'hydrocarbures et qui se remet à croire dans les perspectives de l'énergie atomique civile.

Toutefois, la Russie doit encore relever de nombreux défis dans le cadre de sa politique énergétique, qu'il s'agisse des inconvénients d'une économie de rente fondée principalement sur les ressources naturelles, des difficultés de transit des hydrocarbures par les pays limitrophes, de la nécessité de diversifier le bouquet énergétique du pays, ou encore de l'urgence à améliorer l'efficacité énergétique de son économie.

Une délégation de la commission de l'économie, du développement durable et de l'aménagement du territoire s'est rendue en Russie du 31 août au 4 septembre 2009 afin d'étudier la contribution de l'énergie au développement de l'économie de ce pays, ainsi que les opportunités d'investissement et de coopération pour la France dans ce secteur d'activité.

Cette mission a été aussi l'occasion de découvrir la région de Mourmansk, port maritime stratégique dans le Grand nord russe, qui offre des perspectives de développement encore méconnues dans le reste de l'Europe, mais particulièrement importantes. La présence économique française pourrait s'y renforcer considérablement, dans le sillage du projet d'exploitation du champ gazier offshore de Shtokman, auquel participe le groupe Total.