Recherche

Vous êtes ici : Accueil > Rapports d'information

Rapports d'information

Informations du document Regards sur l'enseignement supérieur et l'action culturelle des Etats-unis : l'autonomie au service de la diversité

Regards sur l'enseignement supérieur et l'action culturelle des Etats-unis : l'autonomie au service de la diversité

Ajouter au panier Consulter et imprimer gratuitement ce document sur le site du Sénat

Regards sur l'enseignement supérieur et l'action culturelle des Etats-unis : l'autonomie au service de la diversité

Rapport d'information N° 239 (2006-2007) de MM. Jacques VALADE, Ambroise DUPONT, Ivan RENAR, Yannick BODIN, Pierre BORDIER, Mme Colette MÉLOT et M. David ASSOULINE, fait au nom de la commission des affaires culturelles, déposé au Sénat le 14 février 2007

Prix : 3.50 €

Auteur(s) : Jacques VALADE, Ambroise DUPONT, Ivan RENAR, Yannick BODIN, Pierre BORDIER, Colette MÉLOT, David ASSOULINE

Résumé : La commission des affaires culturelles a effectué une mission sur la côte Est des Etats-Unis en septembre 2006 de façon à apporter l'éclairage d'un exemple étranger, souvent présenté comme modèle, dans deux débats qui sont au coeur de l'actualité politique.
L'organisation de l'enseignement supérieur américain est radicalement différente de la nôtre. Là où le système français, étroitement contrôlé par l'Etat, ne laisse aux universités qu'une autonomie limitée, les Etats-Unis laissent à des mécanismes
proches de celui du marché le soin de réguler un système où les établissements disposent d'une entière liberté dans le recrutement et la rémunération de leurs professeurs, dans la sélection de leurs étudiants et jusque dans la collation des diplômes.
La délégation en a retiré l'impression que ce système, si différent du système français, était cependant confronté aux mêmes défis : celui de l'économie de la connaissance, qui impose d'élever le niveau global de la formation de sa population, celui de la mondialisation qui accentue les phénomènes de compétition
internationale, et celui de l'intégration des personnes issues des milieux défavorisés, et en particulier des minorités ethniques.
Le second thème – le fonctionnement des musées et des établissements culturels – a permis à la mission de saisir plus concrètement les ressorts d'un vaste secteur privé, à but non lucratif, dont la diversité repose sur l'autonomie d'une multitude d'acteurs, financièrement soutenus par de généreux donateurs, et
par une politique fiscale qui constitue le principal levier de la politique de soutien public à l'action culturelle.