Recherche

Vous êtes ici : Accueil > Documents de travail

Documents de travail

Informations du document Le fédéralisme ethnolinguistique en Éthiopie

Le fédéralisme ethnolinguistique en Éthiopie

Ajouter au panier Consulter et imprimer gratuitement ce document sur le site du Sénat

Le fédéralisme ethnolinguistique en Éthiopie

Rapport de groupe interparlementaire d'amitié N° 132, déposé au Sénat le 1er avril 2016

Prix : 3.50 €

Auteur(s) : Louis DUVERNOIS, Jean-Marie BOCKEL, Pierre-Yves COLLOMBAT

Résumé : Pays plurilingue et pluriethnique de 93 millions d'habitants, l'Éthiopie abrite une variété complexe de nations, de nationalités et de peuples, caractérisée par une diversité de groupes linguistiques, de coutumes et de cultures.
La solution fédérale retenue dans la Constitution de 1994 crée un modèle nouveau en contrepoint des modèles étatiques centralisateurs mis en place par la colonisation sur les ruines des États pré-coloniaux, considérés comme étant naturellement multinationaux. Elle entend poursuivre deux objectifs : être à la fois le cadre d'expression des citoyens et celui de la diversité sociologique et ethnique des « nations ».
Les gouvernements successifs de l'Éthiopie depuis le début du XXe siècle s'efforcent de trouver la formule institutionnelle permettant à la fois la construction, la reconnaissance et la pérennité d'un État et d'une identité nationale, ainsi que la cohabitation aussi harmonieuse que possible de cette mosaïque de peuples.
La délégation du groupe d'amitié qui s'est rendue sur place, du 10 au 16 octobre 2015, souhaitait étudier, dans les faits, comment s'applique cette construction théorique. Ce modèle tente de concilier centralisation et concentration des pouvoirs d'une part, et autonomie et possible sécession des États fédérés, d'autre part. Entre volonté centrifuge et forces centripètes, le fédéralisme ethnolinguistique apporte-t-il une réponse satisfaisante et pérenne ?